Europen

welcome in our european ditigal space

Posts Tagged ‘Wikio

#2 Billet de veille Internet et Europe : Loi Création et Internet contre Amendement 138, classement Wikio, ressources sur les start-ups européennes, etc.

with one comment

Loi Création et Internet contre Amendement 138

Pour présenter la sélection de liens « Europe internet » de ce début de mois de Novembre, nous allons commencer par l’actualité à chaud autour de la loi »Création et Internet » en France avec cet article du magazine Ecrans (datant du 5 et reprenant un article de la Tribune) et qui mentionne l’idée d’un front européen contre l’amendement 138. Le bras de fer est tendu depuis quelques temps déjà, la situation devrait s’éclaircir dès le 27 Novembre, lors de la réunion du Conseil de L’Europe. Ce serait tout de même incroyable qu’un texte obsolète et suranné supplante un amendement adopté par une écrasante majorité au Parlement Européen, garant (pas unique) des décisions démocratiques en Europe ! Pendant ce temps, des citoyens européens s’organisent sur le net.

Classement Wikio des blogs européens

La semaine dernière a également été publié le classement des blogs européens selon Wikio, sur lequel nous avions déjà discuté dans un précédent article.

La plus hausse place du podium appartient désormais à l’Allemagne avec Basic Thinking suivi de Microsiervos puis Iain Dale’s Diary qui monte en flèche puisqu’il était en 14 ème place encore au classement de septembre dernier. A noter que ce classement européen est à présent en majorité espagnol avec 19 blogs contre 13 pour l’Allemagne, 7 pour le Royaume-Uni et seulement 6 pour la France et 5 pour l’Italie.

11 ressources sur les start-ups européennes

Voici un lien très riche, publié (en anglais) par « The Next Web » et qui donne onze très bonne ressources en ce qui concerne les start-up européennes. Pour lire la note c’est ici.

YDN University Seminars in Turkey/ Séminaires des développeurs de Yahoo dans les universités Turques

La Turquie intéresse beaucoup d’acteurs du net, tel que Yahoo, car elle a un profil particulier. C’est le pays européens le plus jeune et qui connait le taux de pénétration Internet le plus grand. La semaine dernière le réseau des développeurs Yahoo s’est donné rendez-vous dans les grandes universités du pays

Turkey has a very special profile in our minds as it’s the youngest country of Europe and has a fast growing internet penetration.

Vous pouvez lire l’article en anglais sur le blog YDN (Yahoo! Developer Network)


Berlin contre une Iphone app

On apprend via le magazine The Register que la compagnie des transports de la ville de Berlin (BVG) a demandé l’exclusion de l’app store, d’une application crée par un étudiant de 21 ans, Jonas Witt, pour non respect des copyrights. Cette application qui reprend des données concernant le transport de la ville à rencontré un certain succès et a été téléchargée plus de 20, 000 fois depuis Juillet. Apparement, plus que la violation des copyright c’est le succès de l’appli que doit envier la société en question. En effet, elle souhaiterait développer sa propre application. Quant à Jonas Witt, il proposera désormais la sienne en dehors de l’app store Lire l’article ici (en anglais).

Le Royaume-Uni libère ses données publiques

Un dernier lien pour le plaisir, et qui me semble un des plus pertinent, reprend les idées développées autour de la collaboration entre les citoyens et les autorités concernant certaines données publiques. Vous pouvez également vous rendre sur ces blogs pour en savoir plus : Power Information Task Force, Freeourdata.org.uk, Showusabetterway.co.uk

Written by europen

novembre 12, 2008 at 1:12

Le Royaume-Uni est le royaume des geeks en Europe

with 3 comments

UK's geeks

Selon RISC International, qui se décrit comme un leader mondial en matière d’observation du comportement des consommateurs et des tendances) le pourcentage pour des early adopters (comprenez des geeks) est le plus élévé au Royaume-Uni.

Parmi les britanniques, 11 % sont prêts à essayer la technologie en premier, laissant le reste de l’Europe à la traine. En Europe le pourcentage de ces mêmes profils est seulement de 6 %, quasiment la moitié de la moyenne au Royaume-Uni.

Sharon Greene, Directeur Général de RISC International, nous explique que non seulement le geek est cool (ce qui n’a pas toujours été le cas), mais que la société entière a besoin de lui. Dans le passé, le mot faisait référence à des personnes trop absorbées dans un domaine spécialisé et caractérisées par un certain manque de compétences sociales. Aujourd’hui, grâce à Internet, le Geek a affiné ses compétences sociales. Il/elle est devenu cool.

Dans la société où l’on baigne, c’est-à-dire dans la surcharge d’information quotidiennement, le geek est une précieuse ressource, il indique le chemin à suivre dans ce brouillard d’informations. Il est devenu la personne vers laquelle vont se tourner les gens quand ils ont besoin d’aide sur des problèmes technologiques ou des décisions d’achat. Greene d’ajouter :


« Dans le processus d’adoption d’une technologie, nous avons constaté que les geeks sont fondamentaux parce qu’ils sont dans une volonté constante de repousser leurs limites technologiques, ils sont toujours à essayer de nouveaux gadgets […] Combinez cela avec leur tendance à partager leur opinion sur Internet, presque instantanément à toute personne dans le monde entier – sans oublier que le geek est une source digne de confiance – et il est facile de voir pourquoi ils sont si influents.

Sur la définition et le rôle des geeks donnée par Greene, il n’est nul besoin de revenir (ps: je n’avais lu la définition jusqu’à la fin dans Wikipédia, ça laisse songeur…) en ce qui concerne le ration des geeks au Royaume-Uni par rapport à l’Europe, on est en droit de se poser des questions.

Premièrement, nous n’avons pas eu accès à l’étude en question, il serait non seulement intéressant de voir l’importance des geeks dans les autres pays européens, mais également de voir les endroits dans lesquels auraient pu s’immiscer des biais. Deuxièmement, il est clair que l’influence de la langue (l’anglais) dans les représentations de chacun doit être minorée dans ces résultats. On sait que les geeks sont une sous culture de la culture américaine (voire micro-localisée, dans la Silicon Valley), ainsi les codes, mais aussi les pratiques, se transmettent beaucoup plus vite chez nos collègues anglo-saxons que dans d’autres cultures. Troisièmement, et bien qu’ils ne constituent pas un indicateur pertinent, les blogs semblent être de bon vecteurs de geekiness (si je puis dire) or lorsque l’on observe le classement Wikio européen (de Septembre) on constate que les blogs les plus représentés, au dessus des blogs anglais, sont ceux des français et des espagnols.

Je le répète, je ne considère pas le classement Wikio comme un indicateur pertinent quant au sujet évoqué dans le titre du billet. Par ailleurs, et bien que ne partageant pas forcément les critiques parfois émises à son endroit concernant le classement les blogs (influents), où est donc passer cette sur-représentation française et espagnole dans la blogalaxie européenne (espace par essence composé de cette population de geeks, mais pas uniquement) dans les résultats de l’enquête de RISC International (qui est entre autre basé à Paris) ?

Si chez Europen, nous avons de l’estime pour tous les geeks d’Europe, nous ne pouvons laisser passer ce genre d’écueil sur la toile (même si ce n’est finalement pas très important, geeks français et espagnols de tous les pays, mobilisons-nous 😉 )

[source] traduction perso

Promouvoir cet article

Written by europen

novembre 1, 2008 at 8:03