Europen

welcome in our european ditigal space

Archive for the ‘Droit européen’ Category

Europen, un mars et ça repart !

leave a comment »

Europa wings

Europa wings

Un petit message aux lecteurs réguliers d’Europen, il y en a quelques uns, même si ce n’est pas un nombre très élevé ici on privilégie la qualité 😉 Alors voilà, on aurait trouvé de l’eau sur Mars, véridique, non plus sérieusement, cette semaine le blog d’Europen fut assez calme et pour cause. Il y avait déjà la plus grande conférence internet en Europe à suivre leWeb08 puis quelques aller-retours à l’antenne du Parlement européen de Bruxelles, afin de prendre la température sur certains thèmes qui nous sont chers (il fait froid à Bruxelles). Avec tout cela, difficle de nourrir Europen en temps réel, mais nous aurons l’occasion de revenir dessus.

Par ailleurs, nous n’avons tout de même pas manqué de veiller à l’actualité tech en Europe comme celle autour des fournisseurs d’accès à l’internet en grande bretagne qui censurent l’accès à certaines pages de Wikipedia suite à des accusations faisant état de contenus pédophiles. Je vous conseille de lire cet article sur Read Write Web pour en savoir plus.

On apprend aussi sur Silicon.fr qu’Amazon importe en Europe son service d’informatique hébergé EC2 dédié à la puissance de calcul à la demande (autrement appelé « cloud computing). Sur Artesi IDF on peut trouver une étude qui montre que les 25-34 ans sont le moteur de la croissance d’Internet pour la 1ère fois en Europe.

Hélas peu de temps pour partager une veille plus sérieuse et mes idées d’articles qui n’attendent que d’être publiés. J’aimerais vous rappeler qu’il s’agit vraiment d’une version alpha du projet, à ce propos je cherche un co-rédacteur / une co-rédactrice, la seule condition est d’être passionné(e) par l’Europe citoyenne et l’univers tech/web. A l’avenir Europen, qui n’aura probablement pas le même nom, sera doté d’une interface plus riche (c’est à dire plus wordpress que wordpress.com). Merci pour les lecteurs qui pensent que le projet vaut la peine de passer en version bêta. Au plaisir de vous retrouver par ici 😉

Publicités

#1 Billet de veille Internet et Europe : Skype, Loi Création et Internet, Campagne de com UE, Digiworld Summit 2008, Rick Astley

leave a comment »

skype logo

Skype quitte l’Europe

Aveu de faiblesse du modèle économique, le trublion des télécoms a fermé tous ses bureaux européens. Jérôme Archambeaud, ex-patron de la filiale française répond aux questions de Silicon.fr
La success-story a-t-elle du plomb dans l’aile ? Skype ferme en effet, les uns après les autres, ses bureaux européens (Allemagne, Espagne, Italie, Scandinavie, Pologne).

lire la suite en cliquant-ici


La France va se mettre hors-la-loi en Europe

Par Guy Bono, député européen PS. La commission des Affaires culturelles du Sénat a adopté, mardi, un amendement préconisant de remplacer, dans le cadre du projet de loi « Création et internet », la suspension de l’abonnement internet par une amende. Que pensez de cette solution ?

Pour le savoir lisez l’article sur Challenges

Vaste campagne de communication TV et web sur l’Europe en France

Alerté par les vagues successives de sondages européens, les Eurobaromètres, de la méconnaissance profonde par les Français des bénéfices apportés par l’Europe, le gouvernement français, la Commission européenne et le Parlement européen se sont associés autour de nouveaux objectifs d’information sur l’Europe en France.

Lire la suite sur le blog de Michael Malherbe

Digiworld Summit 2008

Digital Summit : The Future of the Internet (IDATE)

Le DigiWorld Summit, conçu comme une véritable plate-forme internationale de débats et de discussions, sera l’occasion de revenir sur les principaux évènements qui ont marqué l’année 2008 ou qui constituent des enjeux-clés pour les années à venir. C’est à MONTPELLIER, France

Pour en savoir plus, allez sur Business Wire

Rick Astley chantera aux MTV Europe Music Awards

Oui vous avez bien lu !!! « Non, tu ne rêves pas. Rick Astley, sorti du décès artistique par le phénomène Rickroll sur le web, se produira sur la scène des MTV Europe Music Awards, puisque le chanteur à la banane yéyé a remporté le MTV Europe’s « Best Act Ever », désigné par le public du web. Dingue ».

S’étonne Madmoizelle

En effet, il y a de quoi être surpris. Mais nous sous estimons encore trop la force d’internet et l’influence qu’il peut avoir sur les choix de vie que nous faisons tous. Personne n’a pu échapper au phénomène Rick Astley sur le net et quelque part c’est chouette que le public puisse rendre hommage de cette façon aux artiste qu’il aime voir et revoir et qui ne prennent pas une ride 😉

Rick Astley

Written by europen

novembre 3, 2008 at 6:18

L’Europe débloque 55 Millions d’euros pour lutter contre les cyber-attaques et la pornograhie impliquant des mineurs

leave a comment »

Silicon.fr rapporte que la Commission européenne et les euro-députés ont débloqué 55 millions d’euros en vue de prévenir les cyber-attaques et la pédo-pornographie.

On apprend qu’entre 2009 et 2013, des initiatives seront mises en place afin de :

promouvoir la conscience du public mais aussi de créer de vastes centres de reports des contenus illégaux.

de plus, selon Csaba Sogor, euro-député conservateur roumain :

le programme va établir une base de connaissance dans le sens où les chercheurs européens vont pouvoir travailler de concert pour la protection de l’enfance

L’article met en avant l’idée selon laquelle la Commission européenne devrait créer une agence spécifique ou en tout cas chercherait à se doter de moyens nécessaire à cette lutte. Je vous invite à lire l’article en question pour en savoir plus. C’est par ici.

Written by europen

octobre 24, 2008 at 10:58

Quand Google Street View débarque en Europe…

with 4 comments

Google Street View démarre aujourd’hui en France, dans six villes précisément, Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Lille et Nice. Pourtant, ce nouveau service proposé par Google ne fait pas toujours l’unanimité en Europe.

Comme expliqué dans la vidéo ci-dessous, Google Street View permet de se promener dans des lieux réels à partir des plans disponibles sur Google Maps et de clichés 360° de nos rues (renouvelés chaque année) .

Ce sont ces mêmes clichés qui suscitent la polémiques depuis quelques mois déjà. En effet, le service de géolocalisation tel que proposé par Google au début de son lancement sur le territoire européen n’était guère satisfaisant. De plus, il avait déjà fait l’objet de plaintes aux États-Unis pour non respect d’informations à caractère confidentiel.

En France, ce sont ces même problèmes qui ont alerté la CNIL, qui a elle même contraint Google à changer sa politique en matière de privacy (intimité + vie privée). Après quelques aménagements jugés satisfaisant Google Street View a pu voir le jour en France.

Dans les autres pays européens les problèmes ne sont pas résolus pour autant. Le service de Google rencontre des difficultés dans le nord de l’Allemagne. Une ville Allemande, Molfsee, n’a pas l’intention de laisser entrer le fameux véhicule de Google (Google Car, voir photos ci-dessous) sur lequel est disposé un appareil photo prenant des clichés en 360° des rues et a décider de le stopper. En Angleterre également le service suscite les mêmes inquiétudes auprès des groupes de défenses de la vie privée.

——>
Credits: Digital Lifestyles.info

On apprend que les autorités de Molfsee ont l’intention d’exiger un permis de la part de Google. Permis, qui si demandé par Google à la ville, sera refusé.

«On ne peut pas juste mettre des tables ou des bancs dans la rue à vendre des glaces. Dans ce cas, les gens ont besoin de permis», a donné en exemple Harwart, porte-parole du conseil de ville de Molfsee, au quotidien allemand Die Tageszeitung.

Kay Oberbeck, la porte-parole de Street View pour le nord et le centre de l’Europe, a quand à elle expliqué, que photographier des rues résidentielles n’était pas illégal en Allemagne, que la rue est du domaine public et que Google, qui rend les visages et les plaques d’immatriculations flous sur les photos, n’a pas besoin de permis (source : Metro Montréal)

Ainsi Google en ouvrant Street View en France montre qu’il est largement capable d’anticiper sur la législation européenne concernant le respect de la vie privée. Il semble que les autres pays et capitales européennes aient prit le même chemin que la France, malgré quelques voix éparses radicalement opposées au concept, que peuvent faire les européens face à la force de frappe américaine de ce géant de l’information ? Certes Google déclare que les informations confidentielles resteront inaccessibles au public, et font par ailleurs déjà partie du domaine public, or jamais une entreprise privée européenne n’aura autant de poids sur la vie privée de ses propres administrés.

Pour finir, voici un site qui recense déjà les pépites de Google Street View, prometteur.

Written by europen

octobre 15, 2008 at 10:08

Conférence Ministérielle « Internet du Futur » : l’Europe citoyenne s’interroge sur la technologie RFID

with 2 comments

Aujourd’hui les ministres européens en charge de l’économie numérique, invités par Éric Besson, Secrétaire d’État français auprès du Premier Ministre, en charge du Développement de l’économie numérique, se sont retrouvés à Nice à la première réunion ministérielle européenne sur les enjeux de l’internet du futur.

Au programme, des questions autour du déploiement de réseaux de très haut débit, de la création de nouveaux services, de la confiance, de la sécurité et de la gouvernance de l’internet du Futur. Cette rencontre permet en outre à la présidence française du Conseil de l’Union européenne de mieux préparer les conclusions qu’elle soumettra sur ces thèmes lors du Conseil Telecom le 27 novembre 2008.

Parmi les premiers retours médiatiques de la réunion, les technologies RFID. Ces technologies, plus connues sous le nom de puces RFID (étiquettes à radiofréquences), devront pouvoir être « déconnectées », estime Eric Besson. Ces puces remplaceront bientôt les code-barres sur tous les produits de la vie courante. Aussi, elles suscitent des inquiétudes en matière de protection de la vie privée. A l’occasion de la réunion des ministres européens sur « l’Internet du futur » qui se tient aujourd’hui et demain à Nice, le secrétaire d’Etat à l’Economie numérique Eric Besson a plaidé pour un « droit au silence des puces » rapporte Radio France Info :

Les consommateurs devront donc pouvoir « tuer » (momentanément ou définitivement) les puces dans le cas où celles-ci constitueraient une menace pour leur vie privée. Eric Besson estime que L’Europe doit « construire un Internet du futur qui soit le reflet des valeurs des citoyens ».

Autres éléments de présentation donnés par Marc Fossier, Chief Technology Officer, France Télécom (in english)

La conférence se poursuit demain, avec notamment l’intervention de Lawrence Lessig dans une session qui s’intéresse aux enjeux de la coopération internationale, ce sera l’occasion de revenir sur ce thème de première importance dans un prochain billet. Les autres sessions porterons principalement sur l’internet des objets sous diverses problématiques. La première concernera sa gouvernance, les suivantes évoqueront les aspects technologiques et architecturaux.

Enfin, si vous désirez en savoir plus sur la technologie RFID, vous pouvez suivre ce fil ACTU RFID très intéressant proposé par le site officiel de la Conférence.

L’Europe condamne la riposte graduée, Christine Albanel reste sur sa position

with 4 comments

Le mardi 24 Septembre, le Parlement européen à adopté le dernier amendement Bono/Cohn-Bendit/Roithova qui compromet sérieusement le concept de riposte graduée défendu par Chirstine Albanel. S’il s’agit d’un vote en première lecture et que le texte voté (573 voix contre 74) peut encore être modifié, il se pourrait qu’il soit, dans le pire des cas, rejeté par la Commission européenne. C’est ce qu’à affirmé Reding (commissaire européen en charge de la société de l’information et des médias). Je ne suis pas un spécialiste du « Paquet télecom » et de son historique politique et juridique. Afin d’entrer dans le cœur du sujet je vous invite à lire le dernier article de Philippe Aigrain, intitulé à raison Boomerang, il retrace les éléments de la situation et les enjeux qui y sont liés.

D’un autre côté, on apprend que Christine Albanel tient dur comme fer à la riposte graduée et compte passer outre le vote parlementaire européen. Si les enjeux du « Paquet télecom » vont bien au delà de la riposte graduée (conférer ici par exemple) plusieurs interrogations, et dans divers domaines, subsistent.

– Tout d’abord, comment Christine Albanel compte-t-elle s’y prendre, certes les lobbies des industries culturelles ont encore beaucoup de moyens de pression mais l’historique de l’amendement Bono/Cohn-Bendit/Roithova illustre quand même assez bien le fait que la voix citoyenne démocratique peut encore avoir un minimum de poids dans les décisions bruxelloises, enfin je le crois.

– Ensuite, combien faudra-t-il rejeter de textes avant que ces mêmes industries comprennent que la situation actuelle représente pour eux de nouvelles opportunités de création, de business models à inventer et de nouveaux marchés (ceux de la génération Y) à conquérir ?

– Enfin, pourquoi s’obstiner à remettre en question la primauté du droit européen en désirant instrumentaliser le système politique et juridique européen (en construction) à des fins, non pas politiciennes, mais purement nationales (et souvent rétrogrades) ? Surtout lorsqu’il s’agit d’internet.

On assiste peut être simplement, au delà d’un vulgaire conflit d’intérêts, à un conflit de générations ?

C’est en partie ce que suggère la vidéo ci-dessous :

Written by europen

septembre 25, 2008 at 6:17

« Sauvons le net européen » dixit La Quadrature du net

leave a comment »

Le 24 septembre prochain, le Parlement européen doit voter le Paquet Telecom, la Quadrature du net, un collectif de citoyens qui informe sur des projets législatifs menaçant les libertés individuelles, les droits fondamentaux et le développement économique et social à l’ère du numérique, appelle tous les citoyens à se mobiliser.

Save the European Net !

« Même si des progrès notables ont été constatés, certaines dispositions de ces directives régulant Internet font toujours peser d’importantes menaces sur les libertés individuelles et les droits fondamentaux des citoyens européens », s’inquiète le collectif. Aussi, il invite les citoyens à se mobiliser afin que l’amendement 138 (déposé sur le rapport Trautmann. cf lien ci-dessus) soit voté et contribue à garantir que la « riposte graduée » ne puisse être mise en place en Europe.

Selon la Quadrature du net, de nouveaux concepts dangereux ont été introduits dans le droit européen (comme la notion de « contenu licites »). Le résultat est que les institutions européennes légifèrent autour de notions vagues dont le risque principal est que cette rédaction floue soit utilisée par les États Membres afin de permettre à des autorités administratives de restreindre les libertés d’expression et d’information des internautes suspectés de partager des fichiers, sans décision judiciaire préalable.

L’association appelle également tous ses soutiens, consommateurs et citoyens, à attirer d’urgence l’attention des députés européens sur ces questions pour les inciter à voter en faveur de l’amendement Bono/Cohn-Bendit/Roithova (138), qui garantit que le juge judiciaire reste le gardien des libertés individuelles.

Vous pouvez également faire circuler la bannière ci-dessus, en vous rendant sur cette page.

Written by europen

septembre 20, 2008 at 7:28